La Gacilly


Un petit tour dans La Gacilly cela commence par les champs de bleuets, de calendula ou autres herbes en puissance qui ont fait le renom de la Maison Yves Rocher.

La ville est vraiment la ville Yves Rocher et la découvrir avec le parcours du Festival de photo donne une autre vision de ce village entrecoupé par la rivière l’Aff.

Les ruelles sont pavées et on peut se promener à travers le village et découvrir ses ruelles et ses splendeurs.

Les maisons typiques en pierre de grès presque bleu avec les portes fenêtres et les portes peintes de bleu donne une vision de gaité. Les fleurs agrémentent le village et les senteurs de jasmin parfument les rues. On se croirait presque en Inde.

Certaines maisons sont ornées de vitraux comme celle du chat qui vous fait coucou ou bien semble venir vers vous.

De jolies boites aux lettres vous envoient des messages pour que la poste y dépose un courrier. On croirait une église miniature qui attend ses trolls.

Les capucines, les immortelles et les éphémérides ornent les rues et de très belles photos de nature, d’enfants et de femmes vous font honneur. Toutes ces couleurs orange, jaune ou vertes font un coloris joyeux et féérique.

De belles sculptures vous font face et vous font penser à un musée à ciel ouvert.

De jolis cœur ornent les bow-windows des maisons et les fenêtres sont égayées par des fleurs qui contrastent sur les murs gris bleu. Parfois des maisons ont des coquelicots rouges sui font une danse ou une farandole sur le mur. On a envie de chanter « gentil coquelicot » ou bien un soleil illumine des murs de rosiers jaunes. Devant une porte une pâquerette rose gigantesque vous mire et vous invite à entrer dans la maison. Mais la porte est close.  Des chaises au mur se moquent de vous car impossible de s’y asseoir. Et de l’autre côté une maisonnette vous fait signe pour regarder les jolis hortensias et surtout la photo au mur qui vous invite à vous glisser dans les antres d’un site troglodyte. Des roses trémières se pavanent le long des murs.

Une école non loin du garage vous invite à entrer dans la danse des comptines pour enfant ! Le tourniquet vous invite à faire des tours et la mini bibliothèque à venir lire des livres d’enfants.

Au gré d’une rue entre des murs de plantes verdoyantes – une impression de calme vous envahit et on se croirait à l’autre bout du monde.

C’est cette impression qui vous parcoure et vous mène dans des champs et vous fait pénétrer dans des mondes parallèles comme cette araignée qui se baigne dans un étang de têtards. Une mygale en promenade ! Impressionnant. Ou bien ce chien-loup assis droit comme un « I » qui vogue sur les eaux marécageuses et se cache dans les hautes herbes envahies de roseaux. De jolies fleurs sauvages blanches comme des boules de coton flottent au vent.  Une grande boule enserrée dans des tiges de bois semblent vouloir accueillir les oiseaux pour y former leurs nids. Et la rivière Aff non loin coule doucement ses jours.

Allez-y vous promener et vous sentirez le plaisir du bout du monde.

La Gacilly, le 10 juillet 2022.

Catégories :Europe, FranceTags:, , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :