Tortuguero les lagunes – Costa Rica (1)


Bonjour Tortuguero, bonjour les lagunes et ses surprises. Car pour atteindre le village de Tortuguero ou bien les hôtels – point d’autre choix que de prendre un bateau et de faire un parcours d’une heure à travers les lacets du fleuve.

Tortuguero cela commence par le grand parking où tout le monde atterrit et où tout le monde attend avec impatience son bateau à fond plat pour rejoindre la ville ou bien son hôtel plongé dans la jungle verdoyante et quelque peu effrayante.

Assis chacun dans son bateau, harnaché de son gilet de sauvetage, dès fois que nous tombions à l’eau et que les crocodiles nombreux ne s’attaquent ou pauvre touriste, nous voilà parti le long du fleuve et de ses entrelacés.

Tout est verdoyant et la mangrove nous entoure. Le fleuve est large et nous sommes à une trentaine de minutes de la frontière est du Nicaragua. Beaucoup de troncs d’arbres secs parcheminent les abords de la rivière et sont parfois au milieu posant des problèmes de navigation et de contournements. Les arbres sont immenses et nous toisent de leur hauteur. Tout est grandiloquent !

Nous sommes à l’affut des animaux que nous pourrions croiser et cela commence par le héron bleu qui nous tourne ostensiblement le dos. Sa majesté ne désire pas nous adresser la parole ! 

Puis un ibis blanc aux pattes jaunes nous regarde passer sans effarement ! Des vagues, dû au moteur de notre bateau les lèchent les palmes. Rien ne l’inquiète, il est à la recherche d’un poisson à gober.

Un oiseau au long bec jaune se confond avec la nature et le sable gris de la mangrove. Il est en arrêt et pose sous les feuilles des arbres.

Nous continuons notre chemin à travers cette immense mangrove sillonnée par des zones d’herbes vertes où pourraient bien se cacher des caïmans ou des crocodiles.

Le ciel est bleu azur avec de gros nuages blancs qui cheminent la rivière et nous ouvre l’espace. Je ne me lasse pas de regarder cet espace autour de nous qui nous rend bien petits.

Les verts de la nature contrastent les uns avec les autres, avec la couleur marron de l’eau et le ciel bleu. Je ne me repais de cette nature incroyable qui étant son emprise un peu partout.

Quelques pêcheurs cherchent des poissons pour arrondir les fins de mois ou bien nourrir leur famille. Ils sont assis dos à nous et lancent leurs filets ou bien pagayent pour revenir chez eux. Les femmes aussi conduisent des bateaux pour ramener les enfants à la maison. Cela me rappelle les backwaters au kerala où la vie tourne autour de l’eau des chenaux.

Nous atteignons enfin le village de Tortuguero qui a mon sens n’a aucun intérêt que d’y faire un arrêt pour boire un bon jus mélangé et d’aller regarder la mer caraïbe de l’autre côté. Deux oiseaux en plastique un perroquet et un toucan nous accueillent et me semblent monstrueux en taille mais aussi en représentation !

Je découvre en sirotant mon jus de fruits, un oiseau au long cou, aux plumes tigrées, qui cherche à attraper un poisson pour son déjeuner. Il restera un long moment à se promener sur la jetée de bois qui lui sert d’abri puis il disparaitra dans une envolée.

En me baladant dans le village je découvre des maisons en bois à un étage avec toujours devant la maison le banc en bois ou la chaise à bascule traditionnelle. Le chat lui se repose et se rafraichit sur le carrelage espérant un peu de fraicheur dans cette atmosphère lourde et humide.

Nous quittons enfin le village pour voguer à nouveau dans des chenaux plus petits où les arbres se touchent les uns et les autres, se chevauchent. La jungle devient touffue, dense et parfois elle caresse le bateau de ses doigts crochus.

Cette profusion de nature pourrait être étouffante mais point du tout.

Tout à coup il se met à pleuvoir une pluie torrentielle qui avec la chaleur permet aux arbres d’être des géants limitant le passage des bateaux.

Et enfin nous arrivons à l’hôtel, planté dans la jungle où les animaux crient et les oiseaux s’en donnent à cœur joie.

Paris le 6 Mai 2022.

Catégories :Amérique centrale, Costa RicaTags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :