Le livre de Michel Eltchaninoff « Dans la tête de Vladimir Poutine »


Avec les évènements que nous vivons en Europe actuellement, la guerre en Ukraine, qui nous rappelle que depuis 1945, plus une guerre, proche de nous, ne s’était déroulée.

Nous nous sommes réveillés sonnés, avec la gueule de bois et désirons comprendre pourquoi l’indicible se déroule à nos portes.

Michel Eltchaninoff nous propose de nous faire comprendre à travers les philosophes russes, le cheminement de la pensée de V Poutine. Et pourquoi ce dernier en est arrivé à déclencher une guerre sur le territoire ukrainien après avoir en 2014 annexé la Crimée. Il veut stopper toute velléité de démocratisation et d’indépendance de pays proche des frontières de la Russie. (Géorgie en 2008, Donbass, Crimée en 2014 et Ukraine en 2022)

Il reprend à son compte l’histoire de la Russie (Ivan le Terrible, Pierre Le Grand, le Prince Oleg au 10e siècle et Staline) en nous montrant sa grandeur et emprunte à des philosophes russes peu connus, comme Ivan Ilyine, Danilevski, Goumilev, Léontiev ou à des philosophes allemands comme Hegel, Fichte et Schelling des aspects de leurs pensées à des fins de mettre en place sa dictature. V Poutine construit sa pensée, ses discours et ce vers quoi il veut tendre à l’avenir dans les relations internationales.

Tout d’abord il s’enferme dans un nationalisme russe et une pensée de l’Eurasie – qui serait une spécificité russe reliant l’Europe et l’Asie.  La Russie ayant vocation à se tourner vers l’Orient. Mais surtout une spécificité slave dont le courant de pensée est la slavophilie. L’idée que la Russie se développe de manière organique en confrontation avec l’Occident décadent où la spiritualité a été évincée et seul le matérialisme règne. Il rentre dans une pensée où la Russie est le centre du conservatisme mondial.

Il s’enferme aussi dans une dictature nationale qui serait une réponse au séparatisme vécu par L’URSS à sa chute en 1990 et se met dans les pas de Staline. Et en même temps il pense que la Russie et son peuple possèdent une maturité et une supériorité qu’il faut défendre et préserver quitte à la mettre sous une chape de plomb et refermer le pays et devenir une nouvelle Corée du Nord. Et pour cela il se confronte à l’Europe et à l’Occident. D’où l’opération spéciale Z en Ukraine.

En fait V Poutine mène une guerre de civilisation et une guerre d’extension de son empire perdu. Il lutte contre les démocraties trop tendancieuses pour le peuple russe.

Un livre à lire dans sa nouvelle édition de mars 2022. (Babel)

Bonne lecture !

Paris le 31 mars 22

Catégories :Europe, RussieTags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :