Goult ou la discrétion du village dans le paysage du Lubéron


Une route dans les champs de vignes et les lavandes, la traversée de la nationale et une montée vers le centre de Goult pour atteindre le cœur du village.

Garé sur la place en dessous de l’église devant une jolie maison provençale aux volets fermés vert d’eau et avec un pied de vigne qui court goulument tout le long de la façade. Un joli présage pour un joli village à découvrir.

Nous remontons la rue centrale qui amène à la place de l’église et à tous les cafés qui s’encanaillent à cet endroit.

Nous en profitons pour nous offrir un café, admirer la vue sur cette place et regarder déambuler les passants et voir la population se rendre à la messe du dimanche.

Chaque coin de rue donne un spectacle sur des maisons en coin dont les portes et les volets sont marron clair. D’autres sont agrémentées de volets lavande (qui me semble plus typique de la région) et la vigne est toujours sous la porte ! Il n’y aura plus qu’à ouvrir la bouche le moment venu et en aspirer le nectar. Mais cela sera pour plus tard !

Remontant vers la place de la Poste, de très belles portes ornent la rue, et des maisons aux pierres blanches empilées les unes sur les autres forment des bâtiments d’une extrême beauté, d’où surplombent parfois des balcons. La vigne est toujours là comme un remède au temps.

Les murs ou les volets des cafés ou des boutiques sont illustrées par des affiches en fer proposant des bières de Marseille ou encore celle blanche polaire ou bien de l’Absinthe dite Absente avec la photo de Van Gogh !

Et parfois une décoration rappelant l’Italie vous sourie comme cette vespa rouge et beige !

On débouche sur une jolie place dite de la poste avec en son milieu ce gigantesque et ancien olivier qui irradie le lieu.

Puis on grimpe le long de la rue qui mène en haut du village où vous attend une jolie vue et un moulin. Mais avant d’y arriver il vous faut grimper et admirer le château accroché aux remparts de la ville et à une porte fortifiée. C’est l’ancien chemin de ronde. Juste après la porte vous tombez sur le château agrippé aux rochers taillés. Comme posé dessus des roches que l’on dirait avoir peignées et qui laissent des stries sur le bas du mur. Impressionnant à voir !

Puis continuant la montée de jolies maisons vous font face et vous pouvez en admirer les compositions ornées de l’arbre typique de la Provence, pointu et se ruant vers le ciel : le cyprès.

Plus loin les habitants ont mis une boule de fer forgé où des hommes sont arrimés les uns aux autres et tournent. Très belle image du monde des hommes !

Et l’on atteint enfin le moulin de Jérusalem avec ses quatre ailes, restauré entre 1994 et 1997. Et derrière ce dernier la place qui donne une vue sur le village et le Lubéron. Ce dernier a été créé en 1750 en mémoire des croisades et du seigneur d’Agoult.

Sur cette place il y a un ancien olivier mort qui a été taillé et décoré par des têtes d’oiseaux, des hommes volants et tout un imaginaire à créer.

Redescendant par un autre chemin nous découvrons de très jolies maisons avec des vérandas aux pieds d’hortensias qui rend verdoyant le fer. Nous repassons par le château et ses rochers striés pour finir sur la place de la poste et son magnifique olivier. Pour revenir vers la place de l’église. Je finis par voir dans une niche en pierre, un cheval miniature noir avec des pompons sur son cou.

Eglise romane composée de deux édifices accolés dont le porche se cache un peu plus loin. L’intérieur de l’église est pur, formé de différentes chapelles aux vitraux bleutés, aux retables de la Vierge, de Saint Roch.

Très belle découverte que ce village perché et caché aux yeux dans les paysages du Lubéron.

Paris le 5 septembre 21

Catégories :Europe, FranceTags:, , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :