Le Centre international de l’Antarctique International Antarctic Centre See it, Love it, Save it.


Allez, comme je n’ai pas suffisamment parcouru la planète, j’ai profité de mon passage à Christchurch pour aller faire un saut dans l’Antarctique !

Qu’à cela ne tienne quelques heures de vol de plus, un peu de bateau, une mer agitée et enfin un monde de glace ! Un peu moins de 6000 kilomètres à parcourir !!! Qu’à cela ne tienne !

Je rigole ! Je ne suis allée qu’au Centre International de l’Antarctique à Christchurch, à deux pas de l’aéroport.

Ça vaut le déplacement et ça donne l’illusion d’y être !

Le clou de ce centre c’est la pièce où il est recréé une tempête en plein milieu de l’Antarctique. Et bien sûr je n’ai pas résisté d’aller y mener l’expérience : geler un peu.

On entre dans une pièce qui donne l’illusion d’être sur un plateau de glace, avec les montagnes polaires, des maisons de chercheurs complètement gelées d’où dégoulinent des stalactites de glaces gelées, avec un igloo – histoire de se sentir bien dépaysé. Et on entre tous habillés, dans des polaires chaudes et là commence la descente aux enfers du froid polaire. Tout d’abord la lumière diminue et l’on se retrouve petit à petit dans le noir (là-bas la nuit c’est presque tout le temps !), le vent commence à souffler, le blizzard entre en action et la température descend, et descend et descend jusqu’à geler : zéro puis moins huit pour atteindre moins dix-huit moins vingt. Et là on commence à geler réellement, on enfonce ses mains profondément dans ses poches, on se recroqueville pour se protéger du vent et on se dit vivement que je sorte ! Brrr ça caille ! Ça m’a gentiment rappelé Moscou par moins 30 ! Il y avait même des enfants qui étaient en short stoïques, gigotant dans tous les sens pour pas attraper la mort. Et les parents inquiets voulant éviter la pneumonie. En sortant on un coup de chaud et les lunettes sont embuées. Une seule envie se réchauffer et ça prend un temps fou.

Alors on part à la découverte du centre pour aller visiter les pingouins rescapés, qui sont là pour se retaper. On a affaire à des pingouins bleus, la plus petite des espèces. On peut les voir nager, se reposer sur une fausse banquise de pierre, serrés les uns contre les autres et se dandinant pour plonger. Quand ils nagent sous l’eau on dirait des bombes tellement ils vont vite. Des fusées marines.

Après il y a le plaisir de découvrir la galerie où tout est expliqué sur l’Antarctique. Entre l’histoire du partage des zones par les différents pays du monde et les traités sur la région ; les animaux comme les différents pingouins avec leur tailles et plumages différents ; les mammifères marins comme les baleines, rorquals entre-autre ; la reconstitution du mode de vie des explorateurs du passé et du présent ; appréhender la vie dans les bases et les types de recherches menées ; et pour finir on peut passer dans un couloir de glace comme la mer de glace à Chamonix. On peut aussi s’imaginer aller ravitailler les explorateurs en avion – reconstitution exacte. On peut dire que cela met dans l’ambiance.

Et puis il y a le film extraordinaire sur l’Antarctique que j’ai regardé avec passion tellement les images étaient magnifiques entre la nuit et les aurores boréales, la rosée lorsque le soleil se couche et les vents qui rugissent. Les expéditions sur les montagnes et la recherche des animaux pour pouvoir apprécier leur quotidien.

Et pour finir mon tour express je suis allée voir les chiens Husky – chiens aux yeux bleus. Certains ont juste un œil bleu ! Chiens qui ont été eux-aussi sauvés et qui viennent passer du temps avec vous.

Une très belle demi-journée complètement dépaysante et inattendue loin de la chaleur extérieure. Pour vous dire je suis restée gelée toute la soirée !!!

Pourquoi la création de ce Centre International de l’Antarctique ?

En 1990 l’aéroport de Christchurch a voulu créer ce centre pour montrer l’importance des programmes scientifiques sur l’Antarctique et faire savoir que l’aéroport de la ville dessert cette région. Le centre a ouvert en 1992 et a montré de nombreuses expositions sur ce pôle sud si important à l’homme et au monde.

Si vous passez par là n’hésitez surtout pas – dépaysement complet assuré et surtout un moment de connexion avec le monde des explorateurs et des animaux peuplant ce continent. Un monde fascinant et captivant.

Janvier 2020.

Liens :

https://www.iceberg.co.nz/

https://www.bing.com/videos/search?q=antarctica+a+year+on+ice&&view=detail&mid=AAA5A7EE4DB5F95BC69CAAA5A7EE4DB5F95BC69C&rvsmid=A6A8844B5D40570366A0A6A8844B5D40570366A0&FORM=VDMCNR

 

Catégories :Nouvelle Zélande, OcéanieTags:, , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :