Le spectacle de la rue Sainte-Catherine – Montréal


Il est une rue piétonnière où il fait bon se promener, flâner le nez au vent et profiter de l’atmosphère bon enfant.

La rue Sainte Catherine !

Quand le soleil est au rendez-vous les passants montréalais se promènent et jouissent de la vie.

La rue a été installée pour se reposer, jouir du soleil et promener ses chiens.

Et c’est avec ravissement que je vais vous détailler cet endroit plein de créativité !

La rue a été aménagée tout autour du MAC (musée d’art) avec de grandes aires pour respirer. Le sol est en pierre grise du crû et des aires engazonnées ont été créées. Au gré de la fantaisie des architectes des zones plus ou moins grandes de gazons bien verts juxtaposent des coins parasols. Dans chaque zone on peut s’asseoir sur des chaises longues en bois blancs, pour lire, papoter entre amis ou bien juste regarder les gros chiens stylisés rouges, bleus, jaunes, oranges, roses sur lesquels on peut s’asseoir ! Fun …. Et les gens en profitent pour se retrouver et s’amuser, se détendre ensemble. On trouve aussi des niches où les chiens peuvent venir se cacher et où il est écrit « dans ma cour » – attention place réservée !

D’autres fauteuils où les chiens sont eux-mêmes assis. Et puis parfois on peut même s’allonger sur des fauteuils de gazons à même le sol – histoire de bailler aux corneilles. Cela donne une atmosphère déjantée. On peut voir les chiens stylisés se roulant dans l’herbe auprès de personnes profitant de la vie sur leurs chaises longues. Ou bien les chiens jaunes pissent contre la barrière en bois blanc. La vraie vie en sorte ! Et le plus drôle c’est de voir le maître et le chien assis sur des plots de béton en train de lire et de regarder les passants aller et venir. Tout un spectacle. On a droit à toutes les races de chiens : petits comme les bouledogues, grands comme des dobermans ou des chiens loups assis sur leur derrière à tendre la patte pour dire bonjour et vous saluer. Tout un rituel !

Et plus bas dans la rue on peut voir les hommes jouer aux échecs à même le sol – un peu comme en Russie – avec des grands pions noirs et blancs. On voit les personnes réfléchissant au coup suivant et comment damner le pion de son voisin. Echec et mat dans l’air ?

Et puis à certains endroits il y a des phrases sur l’amour, sur le pardon et tutti-quanti.

Un monde joyeux et féérique, des moments ensoleillés à Montréal.

Mais 2019.

 

Catégories :Amérique du Nord, Canada, Non classéTags:, ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :