Berthe Morisot au Musée d’Orsay


Les œuvres présentées au Musée d’Orsay proviennent de plusieurs musées : Musée National des beaux-arts du Québec, la Fondation Barnes de Philadelphie et le Dallas Museum of Art ainsi que le Musée d’Orsay.

Cette exposition veut montrer l’œuvre de Berthe Morisot qui n’as plus été exposée depuis 1941 en France.

Berthe Morisot peint les femmes et la nature ou bien les femmes dans la nature.

On peut dire que son terrain de prédilection est la femme qui pose en noir ou bien avec son chien sur les genoux. Elle représente souvent des membres de sa famille et s’inscrit dans l’art impressionniste.

Elle peint souvent des enfants comme celle dans la nature verdoyante qui porte une jatte de lait ou bien cette fillette au tablier rouge détail d’un tableau plus important.

Elle peint aussi des enfants sur les genoux de leur maman, bébé joufflu qui gazouille. Ou bien cette femme en noir qui regarde le fleuve d’un promontoire avec sa fille à la sur-robe blanche. Contraste entre les deux.

Son autre prédilection la nature où des personnages s’animent comme la chasse aux papillons dans des jardins verts.

Ou bien Nice et son port où une jeune fille ramasse de la lavande. Ou bien cette femme proche d’un village où des roses trémières ornent la peinture. On se croirait à dans un lieu champêtre avec un coucher de soleil flamboyant. Tout n’est que détails touchant à l’intimité de ces femmes, l’une assise avec son chapeau de paille et l’autre la regardant et lui parlant. La verdure est omniprésente et rend l’endroit sauvage.

Et puis cette femme qui étend le linge ou le récupère une fois séché. On peut admirer la gestuelle des bras.

Ou bien cette femme habillée serrée, qui pose le long d’une baie vitrée avec des fleurs dans le fond. Lorsque l’on s’approche du joli portrait de cette femme on peut admirer le nœud du col et les roses qui ornent le chapeau.

Et l’autoportrait de la peintre !

Et cette mère se reposant sur un banc bleu faisant face à sa fille sur un banc avec des poules qui pépient autour d’elles. Un moment reposant !

Et les dos nus de femmes s’habillant, se coiffant, osant découvrir un sein qui se reflète dans le miroir. Ou bien cette femme s’apprêtant pour sortir les épaules découvertes se penchant pour découvrir une boucle d’oreille à son oreille gauche. Un joli mouvement nous offre son portrait.

Une époque nous ait présenté. Je regrette juste qu’il manque d’espace à cette exposition pour déambuler comme bon semble et pouvoir y apprécier les œuvres de cette grande artiste impressionniste.

Courrez voir Berthe Morisot.

Paris 19 septembre 2019.

 

Catégories :Europe, France, Non classéTags:, , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :