Deux expositions sur Paris ont enchantés mon âme d’enfant ! Joan Miro et Jean-Michel Basquiat 1/2


Miro que l’on a catalogué de surréaliste, comme on aime le faire en France, a révélé en moi cette âme d’enfant !

L’exposition m’a transporté dans un univers bleu, marron, gris rouge, vert où des formes transforment la vision de la vie. Le bleu du ciel, le marron et rouge de la terre et le vert des paysages de la nature. Un monde de rêves mais un monde de vie.

70 ans de création résumée en 150 tableaux mais aussi sculptures.

Une période très classique inconnue de moi et puis l’envol vers des influences à la Matisse et Picasso.

Un monde imaginaire fait de courbes, de lignes droites, d’arabesques, de points noirs ou de mollusques noirs  volant dans le ciel. Une femme avec son chien qui à la place du visage a un cœur rouge avec des antennes paraboliques.

Un tableau qui vous laisse le loisir de rêver. Une tâche bleue au milieu d’une toile marron et un titre « Poème » « Ceci est la couleur de mes rêves ». Ou bien celui qui s’appelle le « fou du roi » avec une couronne rouge et un visage double blanc et contours noirs en forme de Snoopy ! Ou celui d’une femme tige dont le cœur est le visage et la corps sur une autre branche ! Le tout sur fond bleu bariolé.

J’adore celui avec le chien qui regarde la lune avec l’escabeau pour monter on ne sait où. (Chien aboyant à la lune).

Et puis ce tableau marron avec un grand V et une sorte de poule blanche qui regarde ce V comme si elle avait devant elle un couteau. Que faire ?

Et ce cœur bleu pâle presque blanc avec le soleil rouge et cette étoile filante au-dessus bariolée qui vous transporte dans le monde de l’amour.

Et ce tableau « une étoile caresse le sein d’une négresse » – tout un monde de rouge et de noir avec un triangle jaune qui fait figure d’intrus dans ce tableau.

Et cet œuf en terre cuite avec les dessins à la Miro si typique et qui donne envie de rêver de lune, de soleil ; et cette céramique en forme de taureau avec un seul œil et deux cornes parallèles sur le côté. Un monde fantastique qui vous emporte dans des rêves d’enfant.

A nouveau ce chien figuratif sur fond vert et au soleil rouge et en bas à droite un rond bleu qui représente la mer. Un monde enfantin qui donne envie de prendre une palette et de s’amuser à peindre soi-même ! Comme cet œuf jaune sur fond vert !

Et les œuvres bleues qui sont peintes dans un grand dépouillement. Je vous laisserai lire la phrase de l’auteur sur le sujet. Ses œuvres sont pures et l’on peut y percevoir le cosmos avec les différentes planètes, éparpillées dans ce monde inconnu de l’homme ; ces planètes se rassemblant pour former une suite de points avec un meneur en rouge : l’homme ; et fin d’un monde où tout disparaît.

Je ne peux que vous recommander cette exposition qui donne aux adultes des envies d’enfant ; des envies de parodier ce grand Miro et surtout de s’évader d’un monde gris et froid.

Décembre 2018.

Catégories :Europe, France, Non classéTags:, , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :