La cathédrale des Carmes – Lisbonne- Endroit insolite en plein cœur


Cet endroit en plein centre de Lisbonne, à côté du musée archéologique, domine tout le quartier Rossio. Elle se voit de tous les miradors de Lisbonne et se voit de partout. Le site se trouve juste à côté de l’ascenseur de Santa Justa.

C’est un endroit insolite car la cathédrale est sans toit. C’est une église gothique qui s’écroula lors du tragique tremblement de terre de 1755 qui eut lieu à Lisbonne.

C’est un témoin de cette époque. Il reste des murs et des arches. Le tout est à ciel ouvert ! Ainsi que les portails à l’ouest et au sud.

A la base c’est un couvent fondé par Nuno Alvares Pereira en 1389 et occupé par les frères carmélites de Moura. Nuno donna tous ses biens au couvent et y entra lui-même comme religieux pour y finir sa vie.

Il avait fait vœu, s’il repoussait avec le roi Jean, les espagnols du Portugal de construire cette église.

Le tremblement de terre détruisit une grande partie de l’église et du couvent. Il fut reconstruit et servit aux frères des carmes, puis fut transformé en installation militaire avant de devenir le siège du commandement de la gendarmerie.  Il accueille aujourd’hui le musée archéologique.

On y trouve aussi un joli petit musée archéologique dans l’abside de l’église : des statues, des céramiques azulejos et des momies d’Amérique du Sud et d’Egypte. Un vrai mélange !

Pour y entrer il faut aller sur la place Largo do Carmo où beaucoup de personnes viennent prendre un pot, écouter de la musique et profiter de la fontaine au milieu.

Le plus formidable lorsque l’on pénètre dans cette église est la nef à ciel ouvert avec ses arches et ses rosaces vides de vitraux. Je dois dire que voir cette cathédrale à ciel ouvert est impressionnant et donne une luminosité incroyable. On a l’impression d’être propulsé vers le ciel et de bénéficier de la bénédiction de Dieu. Plusieurs éléments de décors vous aspirent comme les tombes manuélines ou celle du roi Ferdinand 1er; ou bien des bassins de fontaine et des fonds baptismaux.

Et puis une exposition avait lieu avec des boules géantes où se reflétaient les visiteurs et la cathédrale sans toit.

Lorsque l’on pénètre dans l’intérieur on découvre un musée avec un toit fermé et quatre chapelles qui font suite.  Le tout très austère, haut de plafond soit dit en passant écrasant pour l’homme que nous sommes. On y croise des momies du Pérou ou d’Egypte et on se demande bien ce qu’elles font ici ! Et surtout des murs des différentes chapelles sont couvertes d’azulejos représentant des scènes religieuses.

Un endroit étonnant mais agréable pour s’y promener.

Octobre 2018

Catégories :Europe, Non classé, PortugalTags:, , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :