Une balade inoubliable – la visite du site Christ Roi à Almada – Christo Rei


Une balade qui commença dans l’énervement du trafic de Lisbonne. Plus de ¾ heure pour rejoindre de la Mouraria à l’Almada le site du Christ Roi (Cristo Rei) avec un chauffeur de taxi qui ne savait pas y aller et qui s’est perdu ! Je me suis retenue de devenir désagréable car j’allais voir le Christ Roi et je me suis dit que cela ne valait pas la peine.

Un moyen plus simple pour s’y rendre traverser en bateau de Sodré de Cais et prendre le bus 101 qui vous y mène directement. C’est ce que j’ai fait au retour et cela fut des plus agréables ! Se laisser mener par le bus et surtout profiter de la balade en bateau qui donne encore une autre vision de Lisbonne et de l’amarrage à la ville.

Le déplacement vaut la peine car le site est juste en face de Lisbonne et donne une vue sur la ville des plus belles – on en voit toute sa surface et surtout son étendue à l’ouest comme à l’est. On aperçoit toutes les collines qui forment Lisbonne et lui donne son visage si particulier. Et puis on peut très bien voir le pont suspendu rouge du 25 avril et l’embouchure du Tage. Une merveille !

Un peu d’histoire : le site a été construit en 1949 (pose de la 1ere pierre), copie du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro au Brésil. Il est inauguré en mars 1959 par les cardinaux de Rio de Janeiro et de plus de 300 000 personnes. Le pape Jean XXIII avait fait envoyer pour l’épisode un message radio. En Mai 2009 il commémorait son cinquantième anniversaire et pour celui-ci la statue Notre-Dame fut transportée dans la chapelle des apparitions. On y reçoit aussi les reliques de la religieuse de Paray le Monial : Marguerite- Marie Alacoque.

L’endroit est juste incroyable. Il surplombe la ville de Lisbonne et vous fait faire un 360° sur l’ensemble du site et de la région. Rien n’échappe à vos yeux : Almada la ville où se trouve le Christ Roi ; le port d’Almada et les jolis barres d’immeubles qui ferment l’approche vers le port ; l’étendue de Lisbonne avec son nez en pointe et ses quartiers différents ; le pont du 25 avril qui traverse le Tage ; et surtout l’embouchure du Tage et on peut même imaginer la mer un peu plus loin. Avec en prime le coucher du soleil.

Lorsque vous arrivez au pied du site on se sent tout petit et tout écrasé par la masse. 110 mètres plus le Christ Roi vous regarde et vous toise ! Ce dernier n’est pas très accueillant car en travaux et on se demande où est l’entrée. On finit par la trouver en faisant le tour du pied du bâtiment et en découvrant à chaque point cardinal des chapelles ou des lieux de commémoration.

On peut se balader sur le territoire du Christ Roi et là encore on a une vue sur Lisbonne à couper le souffle. Je ne m’en remettrais pas tellement c’est beau !

Mais le plus beau reste à venir lorsque l’on monte dans l’ascenseur et qu’au bout de 5 minutes on se retrouve sur la plateforme venteuse. Car la construction est haute : 110 mètres ! 82 mètres de hauteur pour se retrouver sur la plateforme et 28 mètres de haut pour le Christ aux bras ouverts, tourné vers Lisbonne. Juste pour vous donner une idée la taille de la tête seule du Christ mesure 4,05 mètres. Et les bras mesurent 10 mètres. L’envergure entre les deux bras est de 28 mètres.

Effet waouh assuré et souffle coupé ! Et le vent qui vous souffle son ronronnement dans les oreilles !

On est obligé de lever la tête pour voir le Christ qui vous écrase de toute sa hauteur !

Au pied de la robe du Christ Roi une plateforme dessinée par des azulejos représentant la mer ou bien des vagues que mon imagination laisse divaguer. Et sur le rebord sont écrits des messages de Dieu dans différentes langues comme le français, l’italien, le russe et tant d’autres. Dieu est amour ! Est-ce vrai je ne saurais le dire ! Mais on a envie d’y croire juste parce que le site vous laisse sans voix. Et puis le soleil et le ciel bleu était avec moi. Signe de Dieu ou juste mon imagination à nouveau ? Peu importe, le principal c’est de profiter de cette vue et des mirages qui nous entourent. Le Christ avec les bras en croix comme s’il allait enserrer le ciel, les hommes plus bas qui le regardent et implorent soit son pardon, sa douceur, son amour ou rien. Juste le plaisir de le regarder et d’admirer sa face si douce et si calme.  Le vent soufflait très fort à cette hauteur mais qu’à cela ne tienne, Dieu était proche et donnait envie de voler vers lui.

Et puis je ne vous cacherais pas que la vue était ce qui m’avait motivée à venir et là je vous fais grâce du bonheur d’étreindre Lisbonne de cette hauteur ; d’admirer l’étendue de la ville et sa beauté. Et apercevoir le début du coucher de soleil sur le Tage et l’embouchure avec les portes-containers qui voguent dessus. Et ce pont rouge qui relie les deux berges du Tage et donne un élan de vie entre le Christ Roi et la ville en face. Voir le large et surtout répondre à l’appel du large qui vous fait face.  Une envie forte de voler et partir à la conquête de ces lieux fascinants.

Cet endroit m’a conquis et je pense qu’une autre fois, de retour à Lisbonne, je ferais à nouveau un saut pour revoir le site et la vue imprenable que le Christ Roi nous offre.

A bon entendeur Salut !

Octobre 2018

Catégories :Europe, Non classé, PortugalTags:, , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :