Voyage au travers des premières nations au Canada – Wendake – 6e étape


Les Hurons dans leur environnement.

Le dernier lieu de mes pérégrinations avant de revenir en France ce fut Wendake. Je tenais absolument à venir sur ces lieux. Pourquoi ne me le demandez pas mais cela faisait partie de mon voyage intérieur. J’ai voulu d’abord découvrir le musée hôtel Hurons-Wendat, niché aux abords de la rivière Akiawenrahk, solidaire de l’Hôtel-Musée Premières Nations.

Il a été inauguré en 2008, et c’est une institution nationale du peuple huron-wendat qui veille à la conservation et à la mise en valeur de son patrimoine. On peut y écouter des témoignages poignants sur les conditions de vie et la destruction de la culture huronne et sa renaissance à travers les nouvelles générations.

Et surtout derrière le musée, se trouve la Maison Tsawenhohi On passe de grandes palissades en bois comme des piques pointues, tendues vers le ciel, rempart entre le monde extérieur et la vie en communauté des Hurons. On entre dans une cour où se trouve une maison en bois ovale au toit aplati dont la longueur et la hauteur font huit mètres. L’intérieur permet de recevoir des familles liées à la mère car dans cette culture le matriarcat est le socle. La maison est composée de lits de chaque côté et au milieu se trouve le foyer où l’on cuisine et se retrouve. Cette maison peut contenir une trentaine de familles.

Et puis j’ai couru au site traditionnel des Hurons de Wendake, village reconstitué.

On peut visiter tous les types d’habitats que les Hurons possédaient :

  • La maison longue, l’habitation traditionnelle des Hurons. Exposé sur la façon de vivre des Hurons.

  • Le fumoir et le séchoir à viande où l’on vous explique les méthodes de conservation de la nourriture.
  • La hutte de sudation qui sert de purification, utilisée par les ancêtres et initie à la vie spirituelle du peuple huron.
  • Le tee-pee géant qui permet d’avoir le récit sur le mode de vie des Amérindiens des différentes nations et surtout apprécier les habits typiques et les peintures décrivant la chasse aux bisons.

  • Le lieu où se trouvent les moyens de transport traditionnels des Hurons et la fabrication des canots et des raquettes à neige.

Et puis l’endroit, tout en hauteur, où on exposait les morts pour leur vie future.

Juin 2019

Catégories :Amérique du Nord, Canada, Non classéTags:, , , , ,

1 commentaire

  1. Magnifique partage et très beau voyage ! Merci beaucoup

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :