Les merveilles du Musée Marmottan


Il y a bien longtemps que je n’avais pris le temps de flâner au Musée Marmottan.

Mondrian m’y ayant attiré j’en ai profité pour revisiter le lieu et revoir les œuvres de Monet – objet de temps de visites étrangères.

J’ai vaqué dans le musée par le rez-de-chaussée à traverser différentes pièces où des œuvres majeures de grands artistes français trônent et s’offrent à nos yeux. Des Caillebotte, des Sisley, des Renoir…. Et tant d’autres. Un éclectisme qui fascine.

Quelques œuvres ont attiré mon œil :

  • La fiancée au visage bleu de Chagall (1956). Ode à la vie et à l’amour entre cette femme et cet homme qui se portent mutuellement, s’entourent et s’amourachent l’un de l’autre. Mais la femme fiancée en blanc, en même temps, porte cet homme-enfant dans son ventre et semble accoucher de cet homme. On dirait qu’il éclot en elle et qu’elle l’entoure de tout son amour embryonnant. Tout est dans l’ovale, le ventre arrondi de la procréation.

  • La deuxième pièce qui a fait me pencher sur elle est le vase de Sèvres mauve avec ses pétales allongés. Un bijou de couleur et la forme du vase est immense.

  • Ma troisième passion fut la salle consacrée à Berthe Morisot qui vaut le déplacement. On y retrouve toute la fraicheur des œuvres de Berthe entre les jeunes filles qui se promènent avec leur chien ou celles qui sont devant un lac avec un cygne, ou encore la jeune femme allongée à côté de la vache dans l’herbe folle ; ou bien les fleurs comme les roses trémières ou les orangers qui ploient sous les fruits murs ; Là encore La femme en bleu ; celles sur l’escabeau qui ramasse les cerises ; les ports près de Bougival sur la Seine. Ce qui me fascine dans les peintures c’est la couleur bleue, les couleurs des impressionnistes et la douceur qui se dégagent de son œuvre.

  • Et puis la salle du sous-sol dont on ne se lasse jamais avec les œuvres de Monet avec ses paysages de la Seine à Giverny colorés de mauve ; ceux des champs jaunes et les iris jaunes qui tanguent au vent. Celui aussi des nymphéas avec des lotus roses et les feuilles des saules qui coulent le long du tableau. On est dans un rêve de nature et de beautés. Et puis la rotonde où se croisent nymphéas et les agapanthes.

  • Et les œuvres de Gérard Fromager qui se mirent dans les œuvres des impressionnistes et redonnent un autre visage au soleil levant de Monet.

Comme il est bon de flâner dans ce monde de la peinture des impressionnistes et de folâtrer dans le musée.

 

Lien : https://www.marmottan.fr/

 

Paris le 29 septembre 2019.

Catégories :Europe, France, Non classéTags:, , , , , , ,

2 commentaires

  1. Très belles photos sur ce musée et ses magnifiques tableaux

    J'aime

  2. Très belle présentation de cette exposition. Merci

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :