La cathédrale de Barcelone – Pur joyau gothique


Entrer dans la cathédrale de Barcelone est un émerveillement des yeux, très inattendu par ma pureté du gothique, la hauteur et ses chapelles.

Le plus agaçant c’est de devoir payer pour entrer dans les cathédrales. J’avais déjà eu cette déception à Milan et je m’étais entêtée à ne pas payer. Là je n’ai pas voulu réitérer l’histoire même si cela me déçoit. Sept euros la plaisanterie pour un lieu de culte. Mais qu’à cela ne tienne !

Elle se trouve dans le quartier gothique de Barcelone, nommée Seu, et a été construite entre 1298 et 1450. Elle fut terminée sous le règne d’Alphonse V. Elle se dresse sur les vestiges d’une basilique paléochrétienne et romane.

Son nom officiel est la cathédrale de la Sainte-Croix et de Sainte Eulalie.

Cette cathédrale a été édifiée à la mémoire d’Eulalie de Barcelone qui est, selon la tradition catholique, une jeune gardienne d’oies du village de Sarrià qui souffrit le martyre à l’époque romaine. La légende raconte que la jeune fille fut exposée nue sur le forum de la ville et qu’une miraculeuse chute de neige, en plein printemps, vint pudiquement la recouvrir. Les autorités romaines décidèrent de l’enfermer dans un tonneau planté de couteaux et empli de verre brisé et de clous, et de lancer le tonneau dans la pente de la rue. Suivirent d’autres tortures qui portèrent à 13 supplices différents le martyre de la sainte, pour correspondre à son âge. Elle fut finalement crucifiée sur une croix en forme de X, devenue symbole de la cathédrale et du diocèse de Barcelone, et attribut iconographique de Sainte Eulalie. Ses restes sont la crypte.

Lorsque l’on pénètre dans la cathédrale on est face au chœur et surtout on peut apercevoir tout autour du chœur un certain nombre de chapelles dédiées à des Saints ou bien à des familles.

Elle se compose de trois nefs,une centrale et deux latérales.

Plusieurs endroits m’ont marqué :

– Le chœur est une pure merveille : le sculpteur Bartolomé Ordóñez a conçu les décors en bois de chêne pour l’accès aux sièges, avec des bas-reliefs représentant des scènes de l’Ancien Testament et de la Passion. On y retrouve sur les sièges tous les blasons des chevaliers de la Toison d’Or. Cet endroit est un lieu de paix et de recueillement.

– la crypte Saint Eulalie où se trouve un sarcophage en marbre en hommage à la Sainte Eulalie. Cette crypte se trouve sous le maître-autel.

– L’orgue de style renaissance datant de 1538

– Le cloître, construit au XVe siècle avec ses différentes chapelles et surtout la fontaine avec la statue de Saint Georges et treize fameuses oies qui rappellent l’époque où Sainte Eulalie fut martyrisée. La légende sur les oies répond à la première légende mais aussi à celle du garde des travaux qui vivait avec plusieurs oies qui lui tenaient compagnie. Un jour, elles évitèrent un vol en alertant le garde de la présence des malfrats. Depuis ce jour, elles sont considérées comme les gardiennes de la cathédrale.

– Et surtout la balade sur le toit de la cathédrale qui permet de voir à 360° la ville de Barcelone. On peut en montant par les escaliers (car l’ascenseur est en panne) voir de très beaux vitraux et surtout admirer les tours qui constituent la cathédrale. On peut même admirer la Sagrada Familia de Gaudi cachée entre deux bâtiments. L’endroit est époustouflant !

Bienvenue à la cathédrale et son cloître.

Novembre 2018

Catégories :Espagne, EuropeTags:, , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :