Un conte de fée – les azulejos de Lisbonne


Se promener dans la rue à Lisbonne c’est comme entrer par une porte secrète et filer dans un monde de fééries et de couleurs.

Partons donc dans ce monde qui va nous faire voyager dans toutes les couleurs et tous les types de dessins que des céramistes ont inventés pour nous.

Les carreaux de faïence ont toujours des motifs triangulaires, carrés qui s’entrelacent les uns dans les autres.

Parfois la céramique est en pointe comme pour défendre les propriétaires de toute attaque de voleurs potentiels. Le cas de cette maison vert pâle est juste une beauté architecturale.

D’autres sont rectangulaires, étirées et encadrées de trois hauteurs de rectangle pour accentuer la couleur et la beauté du motif grenat allongé. On dirait une forme de feuille.

D’autres carrés font des losanges jaunes intercalent des motifs de fleurs bleu foncé ; d’autres offrent des étoiles marrons avec des feuilles de hêtre avec des fleurs vertes. D’autres enserrent des noms de rues avec des rubans entourant une tige, tout de bleu vêtu avec des fleurs au quatre coins. On dirait de la porcelaine chinoise ou bien du Delphes.

Des moins colorés (gris et blanc) avec des motifs de fleurs, de carrés – un monde intérieur en soi qui donne l’illusion de s’éclairer.

Ou bien des losanges jaunes et bleu gris qui créent des motifs, sorte de bande de turban le long des portes.

Et puis des vieux carrelages avec des motifs de chrysanthèmes jaunes avec des feuilles blanches qui ressortent du carreau. Ou bien d’autres bleus sur fond blanc. Avec des feuilles qui tombent comme des fontaines. Ou plus colorés encore où se mélange bleu, jaune, blanc, marron avec des formes dignes des psychologues !

Et puis il y a ceux qui décorent les immeubles avec des fleurs style art déco dans les verts et jaune. Ou bien des fleurs colorées sur des frises entre deux étages avec des motifs beaucoup plus classiques de bleu. Ou les flashys qui marient plusieurs couleurs et plusieurs formes.

D’autres qui vous font penser être dans un rébus et vous donnent mal à la tête rien que de les regarder.

Il y a ceux en forme de croix orange à l’intérieur et bleu sur les côtés enserrant la croix par la mer.

Et puis pour finir une maison entièrement décorée d’azulejos – ça en jette !

C’est Lisbonne celle qui brille de ces azulejos et de cet art de vivre et d’aimer ses murs.

Lisbonne, 29 novembre 2019.

Catégories :Europe, Non classé, PortugalTags:, ,

4 commentaires

  1. Merci pour le partage sur cet art typiquement portugais. Magnifique. Mais j’ai pu voir les photos en les faisant défiler les unes à la suite des autres car insérées dans l’article, elles sont trop longues à charger … C’est dommage car cette chronique est très intéressante 👏😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à cestivals Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :