Le jardin Eden – un oasis dans Auckland


IMG_0238

Il est un jardin où il fait bon se promener c’est le jardin Eden !

Peut-être parce qu’il se nomme Eden et fait penser au premier jardin du monde ? Peut-être, peut-être pas ! En tout cas le nom fait rêver et oublier le confinement dans lequel nous sommes actuellement.

Ce jardin est entouré de jolies maisons qui elles-mêmes sont toutes fleuries. Là nous étions à la période de Noël et les arbres étaient enguirlandés ! Joli spectacle en plein été austral avec des hamacs accrochés aux arbres. Je me suis retenue de ne pas aller m’y allonger. Mais ça me démangeait ! Et surtout les champs de jasmin aux fleurs blanches qui embaumaient la rue. Là je serais bien roulée dedans pour emporter des écrins d’odeurs si délicieux et enivrants à la fois. Mais retenue oblige je les ai mirés et reniflés.

Le jardin se trouve sur la partie est du Mont Eden et regarde la ville en son point le plus haut. Une magnifique vue sur le port et les iles environnantes si l’on veut bien se donner la peine de gravir les chemins. Il est non loin du Musée Auckland War Memorial.

Le jardin est vaste puisqu’il mesure un peu plus de deux hectares et monte pour rejoindre le Mont Eden. Mais hélas il n’y a pas de passage entre les deux. Ce que j’ai réellement regretté.

On peut y découvrir des plantes grasses, des rosiers, des rhododendrons de toutes les couleurs, des arbres endémiques de Nouvelle Zélande comme le cabbage tree avec ses « plumes » qui pointent vers le ciel. Ou bien des palmiers, des magnolias, des azalées, des hibiscus, des camélias et toutes sortes d’autres arbres ou plantes.

C’est un délice que de découvrir ce jardin.

Au tout début tout est plat et vous passez devant une jolie fontaine toute proche d’une grotte, où par temps de forte chaleur, il fait bon se rafraichir. Beaucoup de bancs en bois sont là aussi pour vous accueillir tout au long de la montée. Ou bien des jolis coins, où coule une fontaine, permettent de se reposer sous les fougères géantes. Des clématites mauves foncées rampent le long du sol et vous emmènent vers la grotte. Tout près il y a un siège en mosaïques comme dessiné par Hundertwasser lui-même. L’endroit était féérique car emplie de bruits de chants d’oiseaux, dont le belt bird, et surtout le clapotis de l’eau vous entrainaient dans des profondeurs abyssales.

IMG_0164

Puis je me suis amusée à grimper vers les hauteurs du jardin, à monter des escaliers de pierres et de bois et me retrouver au milieu de petits bromélias, plantes grasses tropicales aux cœurs mauves ou bien avec des bulbes sorte de grenades rouges ou de longues tiges à fleurs jaunes dentelées. Une nature en expansion toute à sa créativité.

Puis l’ascension se faisait plus difficile, non à cause du chemin goudronné, mais plutôt de la chaleur qui plombait le paysage et la montée malgré des grands arbres et une forêt gigantesque. Les grandes fougères que j’adore tant se mélangeaient avec les arbres endémiques comme des kauris, les palmiers géants et tous autres arbres dont je ne connais pas les noms.

Puis tout à coup l’horizon se dégageait pour laisser s’ouvrir un paysage magnifique : la vue sur la baie d’Auckland et surtout sur les iles avoisinantes. Quel spectacle ! Un ciel bleu avec quels nuages errants par-ci, par-là et surtout la vue sur l’ile de Rangitoto et le port d’Auckland. Je suis restée là très longtemps à regarder et m’imprégner de cette vue magnifique.

Puis je suis redescendue doucement car la pente était pentue et j’ai regagné les jardins du bas pour aller écouter la source d’eau qui coulait entre les pierres et les arbres. De temps en temps un amaryllis bicolore rose et blanc pointait son nez pour ressortir dans la verdeur des grands arbres. Et d’autres fleurs dont je ne connais pas le nom faisaient comme des papillons agitant leurs ailes et se suivant. Juste magnifique et permettant le rêve de se réaliser.

Et puis je n’ai pas résisté à aller m’asseoir sous un parasol et déguster un bon café avec un gâteau. Car l’endroit s’y prêtait : le calme, la volupté de la nature et le chant des oiseaux qui venaient me tenir compagnie.

Pour la petite histoire le jardin Eden a été créé en 1964 et donné au néo-zélandais en 1965. Il est managé par The Eden Garden Society, Inc. qui est une association. Trois jardiniers travaillent à plein temps et le vendredi est ouvert pour des volontaires qui viennent jardiner.

Mars 2020

Lien : https://edengarden.co.nz/

 

Catégories :Nouvelle Zélande, OcéanieTags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :