Le train à travers le Canada – 4e partie


L’heure de rejoindre nos charmantes couchettes est venue et nous nous rendons dans nos compartiments /appartements. Les lits ont été préparés par notre chef de compartiment. Et là commence l’amusement de la montée des échelles et le tortillement pour se déshabiller, enfiler son pyjama, se démaquiller et aller aux toilettes. Enfin tous ces faits accomplis, on peut enfin se jeter à bras ouverts sur son doux matelas et ses oreillers qui n’attendent que nos têtes pour nous bercer ! Les boggies reprennent leur œuvre de berceuse et nous voilà endormis pour faire de doux rêves et rencontrer de nouvelles aventures le lendemain.

Après une nuit mouvementée où l’on dort par saccades et selon les secousses, les virages du train nous nous réveillons et courons prendre une douche dans le cabinet à cet effet. La chef de compartiment vous a gentiment remis, dans votre couchette, votre petit sac en plastique logoté Via Rail en jaune, contenant savon, shampoing et deux belles serviettes pour vous sécher, changé tous les jours. Waouh ça vous requinque et vous pouvez courir au wagon restaurant pour prendre votre petit déjeuner continental. Car il y a des horaires !

Pdj entre 6h30 et 8h30 ; Brunch entre 9h30 et 13h ; diner entre 17h pour le premier service et 19h00 pour le 2e.

Et puis reprend la journée au niveau du train panoramique pour redécouvrir de nouveaux paysages. Fin des lacs pour lentement atteindre les plaines et prairies du Manitoba.

On s’arrête en fin de journée à Winnipeg. Là changement des équipes qui vont rester cinq jours chez elles pour se reposer et rejoindre leur famille. De nouvelles équipes entrent en action – histoire de perturber le pauvre passager avec de nouvelles méthodes de fonctionnement qui s’imposent à lui ! Le train est ravitaillé en denrées alimentaires, en fioul pour la locomotive, les déchets sont descendus pour être regroupés et transportés hors de la gare. Et puis nous attendons le passage des trains de marchandises qui rythment l’avancée de notre propre train.

A Winnipeg possibilité de sortir de la gare car nous avons plus d’une heure pour nous balader. Dommage qu’il soit si tard car je serais bien aller visiter le musée canadien des droits de l’homme planté juste en face de la gare mais il est 19h et les musées au Canada ferment à 17h en grande majorité. Le bâtiment est très beau, en forme de vagues, en verre avec une espèce de pointe qui s’élance vers le ciel. Avec la nuit il s’illumine de lumière et devient presque fluorescent.

À Winnipeg il y a tout un quartier français (je crois) à découvrir et une belle balade « la boucle » pour appréhender la ville. Mais il est trop tard et je regarderais juste les alentours et les intérieurs de la gare, humant l’air de la ville.

Nouvelle nuit dans le train et même rituel.

Catégories :Amérique du Nord, Canada, Non classéTags:, , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :