Le train à travers le Canada – 3e partie


Les lacs vont faire la fête et se démultiplier dans toute la région de l’Ontario et nous donner à voir une région qui n’a pas encore été atteinte par le printemps. Les bourgeons n’ont pas éclos, les herbes sont encore bien sèches et la neige par endroits nous fait coucou.

Quelques bâtiments vont égayer le paysage en particulier ce château d’eau décoré de lapins, tortues, canards comme des étoiles filantes et le train en rouge qui passe. On verra des villes, des maisons, des ports. Des lacs plus ou moins grands entourés d’herbes pailleuses dont la terre est détrempée. Tout cela n’est pas très souriant !

Mais nous voguons à travers les bouleaux, les sapins, les pins. Nous parcourons les lacs Sincoie, la baie de Géorgie, le lac Wanapitei, entre-autre. Et pas loin de Capreol un champ de panneaux solaire nous aveugle et nous éclaire sur l’aspect écolo du pays.

A Capreol tout le monde descend pour dégourdir ses jambes, profiter du soleil et du bon air ; regarder les deux rameurs sur leur barque indienne qui voguent sur l’eau et aller regarder les deux locomotives qui tractent le serpent de mer.

On peut voir s’activer les tracteurs pour transporter les valises des nouveaux arrivants et ceux quittant le train, mais aussi les poubelles et les déchets en tout genre que le train éjecte à chaque gare. Un joli ballet en mouvements rectilignes.

On peut aussi admirer les noms évocateurs des trains de marchandises comme Herzog et le logo CN pour canadian je suppose. Et je peux vous dire que nous allons en croiser tout le long du trajet et allons attendre de long moment que ces derniers passent avant notre cortège.

On repart après avoir remis du fuel dans la locomotive et on découvre à nouveau les paysages de lacs avec au bord des jolies maisons de bois aux toits rouges, aux glaces bien présentes qui commencent tout juste à dégeler et le premier coucher de soleil nous irradie.

Oh merveille du temps qui passe et s’étire nous permet de lire, de papoter, de goûter à des vins blancs ou des bières canadiens et d’écouter des explications sur l’origine du train ainsi que sur les régions que nous traversons.

Le coucher de soleil nous poursuit de ses magnifiques couleurs : rose, bleu pâle, orange mélangé aux nuages, du rouge flamboyant léchant le lac. Juste un paradis orange pour nous envoyer au lit. Mais bien avant nous avons eu tout le loisir d’aller diner dans le wagon restaurant et de partager notre diner avec des inconnus qui deviendront des connaissances voire des amis.

Je vous ferais partager en images les bons repas que nous avons pu déguster comme les croissants au petit-déjeuner et les bols de fromage blanc agrémenté de baies rouges ; des plats de viande avec de la purée et des brocolis ; des coquilles Saint-Jacques en brochettes sur un lit de salade ; des apéros au gré de nos fantaisies comme cette vodka cranberry mémorable, de bons vins blancs canadiens … de quoi bien survivre et rendre nos soirées bien agréables.

Catégories :Amérique du Nord, Canada, Non classéTags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :