Le couvent Pokrosvski – des Saintes Marthe et Marie – Marfa-Marinskaia – Moscou Mai 2018


C’est un lieu que j’adore pour son calme en plein centre de Moscou dans le quartier Iakimenka. C’est la deuxième fois que je le visite et c’est toujours avec beaucoup de spiritualité et de recueillement que je me retrouve dans ce lieu de paix. Je ne m’en lasse pas.

Le site et son église orthodoxe, le jardin où se reposer et s’asseoir pour ressentir la force du lieu et la spiritualité qui en découle. Tout est sobre et pur : les murs de l’église toute blanche comme la vierge immaculée, les icônes externes et les croix dessinées sont justes magnifiques. Quant à l’intérieur c’est un lieu de pureté et de joie lorsque l’on découvre les œuvres de Nestorov et Konin. J’y ai même déposée des cierges tellement je me sentais bien et j’avais envie de communier mon plaisir en pensant à ceux qui m’ont quitté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il a été fondé par la grande duchesse Elizabeth Feodorovna c’est pour cela qu’il porte le nom de Marfa (Martha) –Marinskaia en 1908, rénové il y a 8 ans je crois, après avoir été un cinéma puis un institut de restauration des icônes.

C’est un couvent pour femmes.  Il était destiné à aider et assister les personnes blessées, malades et les soldats en particuliers pour être soignés et aussi pour les orphelins et les pauvres.

La grande-duchesse a offert et vendu tous ses bijoux à la mort de son mari le grand-duc Serge de Russie pour pouvoir créer ce couvent. Elle en est devenue son abbesse. Son idée étant de créer un couvent pour femmes de toutes origines qui croient en Saintes Marie et Marthe. Ainsi avec l’argent récolté elle créa un orphelinat pour filles, un hôpital et un couvent pour des nonnes. A l’apogée de la vie de ce couvent il y avait 97 sœurs et elles servaient 300 repas par jour aux pauvres.

La cathédrale est d’Art Nouveau et ressemble à l’architecture typique de Novgorod. Il a été construit par Alexeï Chtchoussev L’intérieur contient des fresques magnifiques de Mikhail Nesterov et de Pavel Konin. Ces dernières avaient été recouvertes de chaux en 1928 au moment de la période de destructions des monastères ou églises orthodoxes juste après la révolution bolchévique. Les nonnes ont été déportées en 1928 après la fermeture du couvent. Elles se sont retrouvées au Turkestan en Asie centrale. Elles avaient réussi à sauvegarder 200 icônes en les transférant à l’église de la Sainte Protection.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et comme l’histoire envers la religion tourne : en 1992 La grande-duchesse a été canonisée par l’église orthodoxe russe et en 1994 le couvent été ré ouvert et les sœurs ont pu revenir. D’ailleurs on peut voir en pied le portrait de la grande–duchesse le long de l’église. Aujourd’hui il permet d’éduquer des croyantes pour devenir des infirmières certifiées.

En ce moment il refond le jardin et c’est un cauchemar ! Mais l’endroit est mystique et il faut absolument le visiter.

L’adresse est : 36 Rue Bolchaia Ordynka

Le site est www.mnom.ru

Un autre site web en anglais : Marfo.Marinsky Convent – Moscow on the map tropki.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catégories :Europe, Non classé, RussieTags:, , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :