Moscou : le musée des Icônes russes


Un coucou de Moscou d’un endroit que je ne pouvais rêver mieux !

Le musée des icônes, musée privé offert à tous les amateurs d’icônes par Mr Mikhail Yuryevitch Abramov, oligarque, homme d’affaires moscovite.

Entrée gratuite et surtout pour les amoureux d’icônes, comme moi, n’hésitez surtout pas ! Ne vous privez pas ! Il y a même des visites guidées. C’est un lieu dantesque par la beauté, la rareté, la densité de ce que l’on peut y admirer. Il est encore peu connu.

Une caverne d’Ali baba ….. Icônes russes, grecques avec un morceau d’iconostase, mais aussi une salle entière consacrée à l’Abyssinie où l’orthodoxie bat son plein en Éthiopie. Des croix orthodoxes du 18e et 19e siècle. Juste des merveilles. Elles proviennent d’Allemagne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des objets ecclésiastiques brodées et en fer, des objets religieux en bois. Des livres de prières.

Ouvert en 2006 et transféré en 2011 dans deux édifices: une maison bâtie en 1883 et un édifice du début du XIXe siècle en face du Monastère de Afonskoe Podvorie dans la rue Gontcharnaïa. Une véritable merveille de l’art russe et byzantin des icônes.

Plus 4000 pièces dont 600 icônes ! Et bien d’autres en restauration. C’est la plus grande collection d’art russe. A Moscou bien sûr ! On est dans la grande tradition des collectionneurs comme  Tretiakov ou Chichkine.

Ce musée privé a obtenu le statut IСOM (International Council of Museums).

Ces œuvres proviennent de collections privées de trois des artistes de Moscou – S. Vorobiev V. Momot et A. Kokorin. Beaucoup ont été rachetées à l’étranger et transférées en Russie. On y trouve des icônes du 16/17e siècle.

Une chapelle tout faite de rondins de bois est la reconstitution la plus touchante d’une église des vieux croyants. Impressionnant !

C’est par hasard que Mikhail Abramov a collectionné les icônes. Il disait lui-même : « J’ai toujours voulu avoir chez moi l’icône de Saint-Michel Archange, mon saint Patron. Cette icône datée du XVIème siècle fut la première de ma collection. J’ai ensuite acheté une deuxième pièce de l’Archange, puis une troisième, une quatrième… J’ai fini par contacter les spécialistes et par m’intéresser vraiment à la peinture d’icônes. »

Surtout c’est un travail de reconstitution et de récupération d’œuvres couvrant les périodes les plus anciennes – période byzantine, grecques et russe enfin. On remonte l’art du 6e au 15e siècle à travers les œuvres grecques. L’art russe couvre les périodes du 14e au 20e siècle.

Certaines icônes proviennent de l’école de Pskov. Et il y a une particulièrement intéressante car rare : « La Vierge en Puissance » signée Simon Ouchakov. Comme l’icône de Saint Nicolas.

Je vous laisse découvrir ce site et leur site internet. Je ne rêve que d’y retourner. C’est juste un merveille.

Un article intéressant pour les amoureux de l’art sur Moscou :

https://fr.rbth.com/art/79640-musees-prives-moscou-saint-petersbourg

Site du musée :

http://www.russikona.ru/en/

 

Catégories :Europe, Non classé, RussieTags:, , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :