Vladivostok et son avancée sur la mer du Japon – Primorski Kraï – Владивосток


Vladivostok est une ville moderne qui n’a pas la taille de San Francisco mais qui veut rivaliser avec cette ville américaine qui se trouve juste en face. Juste 8000 kms de distance !

Vladivostok est une ville qui est restée fermée aux étrangers jusqu’en 1990 car c’était une zone militaire. Même les Russes de Vladivostok ne pouvaient se rendre dans certaine zone comme les iles Russki entre autre.

Je suis arrivée là au bout de mon périple en Russie d’Extrême-Orient après avoir pris le transsibérien à Oulan Oude et avoir traversé les 3000 kms restant jusqu’à Vladivostok. Mon rêve s’achevait par cette ville qui 25 ans en arrière m’avait déjà fait un appel de pied lorsque je vivais à Moscou.

Arrivée à 10h du matin, fourbue par le parcours du train et ses 12h entre Khabarovsk et Vladivostok.

Vladivostok veut dire en russe : le souverain de l’orient ! Et elle porte bien son nom. Dernière ville accessible par le train ou par bateau sur la mer du Japon, face au Japon et aux Etats-Unis si l’on voit plus loin.

Vladivostok est le plus grand port de l’Extrême-Orient et de la côte pacifique. Et abrite surtout la Flotte russe du Pacifique.

Lorsque l’on arrive à Vladivostok on se sent réellement en Russie et en Russie européenne alors que cette ville est proche de la Chine, de la Corée du Nord et du Japon. 1000 kms les séparent. Impressionnant ! Au moins on n’est pas dépaysé !

Vladivostok s’étend le long d’une baie abritée, le Zolotoï Rog. La ville occupe l’extrémité Sud de la péninsule Mouraviov-Amourski, qui mesure environ 30 km de long sur 12 km de large et qui s’avance dans le golfe de Pierre-le-Grand, en mer du Japon. Elle est bordée à l’Ouest par la baie de l’Amour, à l’Est par la baie de l’Oussouri et au sud par le Bosphore oriental qui la sépare de l’île Russki. D’ailleurs Vladivostok a son Bosphore, comme Constantinople, surplombe la baie de la Corne d’Or. Le littoral de la ville est découpé par d’autres baies plus ou moins profondes : la baie Fedorova, la baie de Diomède, la baie d’Ulysse ou la baie de Patrocle. C’est une succession d’iles jusqu’à la mer du Japon et l’Océan Pacifique.

Avant l’acquisition de la province par l’Empire russe en 1858, le site était occupé par des Mandchous. La ville est fondée en 1859 comme base militaire navale et est fortifiée entre les années 1870 et 1890. En 1888, elle devient la capitale de l’oblast de Primorié. Elle connaît un rapide essor économique à partir de 1903, lorsqu’elle est reliée à Moscou et à l’Europe par le chemin de fer Transsibérien en 1893, dont elle est l’un des terminus. 1905 marque un arrêt avec la guerre entre le Japon et la Russie. Le Japon envahit la Russie dans cette région. En avril 1918, Vladivostok est occupé par le Japon puis libérée en août. Ceci a donné lieu à de terribles guerres entre la Chine, les Français et les Britanniques. Principale base navale de la flotte du Pacifique, la ville reste fermée aux étrangers durant la période soviétique, de 1958 à 1990. Puis la ville se modernise pour rivaliser avec l’Occident et les Etats-Unis en particulier. Poutine redynamise la ville : Les réalisations les plus notables sont le pont de l’île Russki et le pont du Zolotoï Rog (corne d’or), deux ponts à haubans mis en service au cours de l’été 2012. Dont un réalisé avec les Français. Ces ponts rivalisent avec ceux du Golden Gate de San Francisco ! Son économie repose essentiellement sur le commerce maritime, la pêche en haute mer et l’industrie militaire, bien qu’une usine de production automobile de la société Sollers JSC ait été construite en 2009. Une université est créé et agrandit et se trouve sur l’une des iles avec le centre océanographique, capsule bleue. En octobre 2015, Vladivostok redevient un port franc.

Après un peu d’histoire je vais vous faire parcourir Vladivostok et partager avec vous les endroits les plus marquants.

Les fameux ponts : pont de l’île Russki et le pont du Zolotoï Rog qui sont là pour désengorger la ville car la circulation est vraiment grande et les infrastructures comme dans nos villes n’ont pas suivis. La ville est envahie de voitures japonaises avec les volants à droite comme au Japon. C’est un peu surprenant. La région lutte contre ce problème et va bientôt imposer une loi pour contenir les importations de véhicules japonais. Ces deux ponts sont des ponts à haubans réalisés en 2012.

On peut les admirer du haut du mont du nid d’aigle près de l’église Cyrille et Méthode où viennent les jeunes mariés pour se faire prendre en photo ; ou bien les amoureux pour y mettre des cadenas en forme de cœur pour y faire d’un amour éternel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un lieu magique qui donne une vue à 360° sur la ville et la fameuse corne d’or de Vladivostok. On aperçoit immédiatement le port militaire et le port économique, véritable poumon économique de la ville.

De là on peut aller visiter les fameuses iles Russki, Popov , la baie Novik et Reyneke. Et surtout découvrir toute la région maritime avec ses multiples iles. Ces dernières étaient les avant-postes militaires de la ville, véritable forteresses défendant Vladivostok des invasions. On y voit encore des mitrailleuses …. Juste au-dessus de plages où les habitants viennent se baigner lorsqu’il fait un beau soleil.

C’est un lieu de villégiature pour les populations de Vladivostok qui viennent pique-niquer à ces endroits, le long des côtes, pêcher et aussi naviguer pour descendre la corne d’or. Ils peuvent aussi aller visiter le fameux complexe océanographique construit à la demande de Poutine. On peut l’apercevoir de loin avec sa capsule bleue. Il y a des belugas, des dauphins et toutes sortes de poissons mais je n’ai pu le visiter car il faut une journée entière et surtout il faut réserver.

Je vous laisse découvrir les photos.

Catégories :Asie, Non classé, RussieTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :